Le panneau solaire photovoltaïque : caractéristiques et avantages

Nombreux sont les citoyens qui choisissent d’utiliser le panneau solaire photovoltaïque, et ce, pour différentes raisons.

En effet, en utilisant cet appareil, vous avez la possibilité de créer votre propre énergie verte et de réaliser des économies sur votre facture énergétique. De plus, vous pouvez toujours revendre le surplus pour générer de nouvelles sources de revenus.

Comment fonctionne un panneau solaire photovoltaïque ?

Une installation photovoltaïque fonctionne grâce à deux éléments fondamentaux, à savoir la plaque solaire et l’onduleur.

Les panneaux solaires

Les plaques solaires sont formées à partir de cellules de silicium (cellules photovoltaïques). Ces dernières captent les rayons solaires pour les transformer en électricité.

Toutefois, même en temps nuageux, les panneaux solaires peuvent produire du courant continu, mais avec un rendement moins élevé.

La taille d’un capteur solaire varie en fonction de sa conception, mais en moyenne, elle mesure 1m65 de hauteur sur 1 m de largeur.

Le panneau solaire doit être choisi en fonction de son emplacement. Pour en tirer le meilleur rendement, vous pouvez le placer sur le toit, sur le sol, en auvent ou encore sur la façade.

Les installations les plus petites peuvent mesurer 1 min 58 s de hauteur sur 0,81 m de largeur, tandis que les plus grandes peuvent atteindre une hauteur de 2 m pour 1 m de largeur.

L’onduleur

L’onduleur est un élément indispensable pour le bon fonctionnement d’un panneau solaire. Il sert principalement à transformer le courant continu en courant alternatif.

En effet, le courant continu produit par les cellules photovoltaïques est incompatible avec le courant alternatif délivré par les réseaux publics. Donc, pour activer les appareils domestiques, il faut utiliser du courant alternatif.

De fait, l’onduleur permet de sécuriser vos matériels électriques en les protégeant d’une surcharge électrique ou d’un court-circuit. En cas de surtension ou de baisse ou de coupure de courant, il les alimente automatiquement.

En moyenne, l’onduleur a une durée de vie de 8 à 12 ans. Pour éviter qu’il ne tombe en panne, vous devez vous assurer que votre matériel respecte la norme contre les surtensions.

Quels sont les différents types de panneaux solaires photovoltaïques ?

Actuellement, les panneaux solaires photovoltaïques monocristallin et polycristallin sont les plus utilisés par les consommateurs.

Le panneau monocristallin est formé à partir d’un unique cristal de silicium. En le choisissant, vous pourrez bénéficier d’un taux de rendement supérieur à 20 %. Il s’adapte aux petites toitures.

Par contre, le capteur polycristallin comporte plusieurs cristaux de silicium. Ce matériel pourra vous faire profiter d’un rendement de 14 à 18 %. À la différence d’un panneau monocristallin, il peut couvrir une surface plus large.

Ces deux modèles se différencient de l’extérieur par leur couleur. En général, le panneau solaire monocristallin a une couleur gris-noir métallique tandis que le capteur polycristallin est souvent bleue.

En outre, le panneau solaire monocristallin et polycristallin a une durée de vie similaire, soit à peu près 20 à 40 ans. À vous d’opter pour celui qui correspond à vos besoins.

Installation d’un panneau solaire

Pour tirer le meilleur profit de vos panneaux solaires photovoltaïques, vous devez les orienter vers le sud avec une inclinaison de 30 à 35 ° par rapport à l’horizon. Néanmoins, il est toujours possible de les incliner vers l’est, le sud-est ou le sud-ouest.

Pour une installation rentable, pensez à dégager votre toiture. Enlevez tous obstacles proches ou lointains qui risqueraient de faire de l’ombre.