Le tube sous-vide pour panneau solaire thermique

Le tube sous-vide solaire fait partie des capteurs thermiques à eau les plus pratiques. Il s’utilise sur des matériels nécessitant de hautes températures.

Entre autres, le capteur sous-vide est facile à installer et ne nécessite pas de manœuvre mécanique difficile. De plus, ce dispositif ne s’use pas avec le temps.

Un tube sous-vide solaire, c’est quoi ?

Le capteur sous-vide solaire se compose de plusieurs tubes vides en verre transparent pour laisser le rayonnement solaire y pénétrer. Ces verres possèdent des propriétés autonettoyantes.

D’autre part, ils permettent également de limiter les pertes de chaleur par convection et par conduction thermique.C’est ainsi que le système parvienne à bénéficier d’un effet de serre.

Chaque tube peut avoir environ 5 à 15 cm de diamètre. Le montage se fait séparément. De ce fait, ils sont indépendants les uns des autres. Ce qui permet une meilleure isolation puisque la déperdition d’énergie sera limitée. C’est pour cette raison que le tube sous-vide solaire peut atteindre une température de 100 °C et plus.

Le dispositif comporte un absorbeur et un échangeur. Le premier élément a pour rôle de recueillir l’énergie solaire, tandis que l’échangeur le second sert à transférer l’énergie thermique. Donc, la dispersion de la chaleur se fait en suivant ce système. Le tube nécessite d’être changé lorsqu’il n’est plus hermétique.

Quant à son au mode de fonctionnement de l’appareil, il s’agit du même concept qui régit une bouteille isotherme.

Il existe quatre types de capteurs à tubes sous vide : à circulation directe, à Caloduc, à effet Thermos et le système « Schott ». Néanmoins, chacune d’elle fonctionne de manière spécifique.

Les avantages de ce matériel

La puissance d’un capteur solaire sous-vide peut être quantifiée selon le nombre de tubes qu’il possède. De plus, leur taille entre également en jeu. En effet, un tube modèle de plus grande taille récupère plus d’énergie.

Le tube sous-vide solaire s’adapte à toutes sortes de support. Quelle que soit l’orientation du soleil, il capte tous les rayons directs, diffus ou réfléchis émis par le soleil.

Ainsi, qu’il soit posé directement sur le toit, sur le sol ou les façades d’une maison (neuve ou ancienne), son efficacité ne s’en trouve pas pour autant diminuer diminuée. Il existe également des capteurs sous-vide intégrés qui peuvent directement être superposés à la toiture.

En outre, les capteurs sous-vide solaires peuvent être installés dans tous types de régions. Ils supportent aussi bien le froid que la chaleur, tel un isolant. De ce fait, le changement climatique n’affecte pas leur performance. Leur rendement reste optimal même dans un endroit à faible ensoleillement.

Le capteur solaire sous-vide solaire est incomparable et fonctionne indépendamment de la position du soleil, malgré des rayonnements solaires à faible intensité.

Néanmoins, la pression à l’intérieur des tubes doit être inférieure à celle de la pression atmosphérique. Ceci est essentiel pour réduire de façon significative les déperditions thermiques.

De plus, par rapport à d’autres panneaux solaires, cette installation pérenne possède une autolimitation de température. Son activité est garantie même en cas de bris d’un tube. La destruction de ce dernier n’entraîne pas une fuite. Il suffit de le remplacer par un autre, sans démonter l’ensemble du système.